Cinéma

-A A +A

La Cgt revendique depuis des années une loi de programmation et d’orientation pour la culture.

Un projet de loi « liberté de création architecture et patrimoine » (LCAP) est présenté par le Ministère de la Culture au parlement et doit être examiné le 28 septembre à l’Assemblée nationale. Non seulement ce texte n’est pas à la hauteur des ambitions que nécessite un véritable service public des arts, de la culture, de l’audiovisuel et du cinéma. Aucune disposition ne concerne l’audiovisuel public par exemple. Certains articles représentent une véritable provocation pour nos...

Lire la suite

Avignon ! Ah, Avignon ! La fournaise papale va recevoir encore des centaines de spectacles (plus de 1300 dans le Off, dit-on). Bons ou moins bons, trop en tout cas produits et joués dans des conditions qui n'ont rien à voir avec l'exercice professionnel de nos beaux métiers, et même si notre perspicace ministre a l'audace d'émettre l'hypothèse que les salaires des artistes pourraient être responsables des difficultés économiques de certains festivals. Quant au Festival In, il sera amputé de quelques jours et de quelques lieux emblématiques. La caue en est - selon le directeur - les...

Lire la suite

L'Observatoire de la liberté de création, associé aux cinéastes, critiques, producteurs, distributeurs et exploitants indépendants, ont appris avec consternation que la ministre avait rejeté l’avis de la Commission de classification des films au sujet du classement du film Love de Gaspar Noé (interdit sur avis majoritaire aux moins de 16 ans avec avertissement).

En demandant à cette commission indépendante, présidée par un membre du Conseil d'Etat, de reconsidérer son avis dans la perspective que Love soit interdit plus sévèrement, aux moins de 18 ans, une mesure ...

Lire la suite

Le jeudi 3 juin, les ministres du Travail et de la Culture ont ouvert une réunion de travail sur les conditions de recours au CDD dit d’usage (CDD-U) et les listes de métiers de nos différentes conventions collectives. La Cgt Spectacle demande depuis la fin de la concertation une réunion sur le CDD-U, notamment par un courrier du 17 février dernier. Il était temps que cette réunion démarre.

Rappel. Suite à la mission de concertation sur l’intermittence plusieurs chantiers sont lancés :

  • Inscription dans la loi du principe des règles spécifiques pour les artistes et les ...
Lire la suite

Par arrêté du 24 décembre 2013, publié dans le Journal Officiel du 31 décembre, le Titre III de la Convention collective du 19 janvier 2012, concernant les "salariés de l'équipe artistique", dont notamment les artistes-interprètes, qui a été signé le 1 juillet 2013, est étendu et est donc applicable à tous les films français, que le producteur soit membre d'une association signataire ou non. De plus, par le Journal Officiel du 4...

Lire la suite

Le SFA appelle les artistes-interprètes à se joindre au rassemblement organisé par les syndicats de techniciens, ouvriers et réalisateurs ce mercredi 11 juillet à 9h30 devant le Centre national de la cinématographie, 12 rue de Lübeck, 75116 (M° Iéna), pour protester contre l’inaction des services de l’Etat qui bloquent la procédure d’extension des titres déjà signés de la nouvelle convention collective du cinéma.

Ces titres, signés par tous les syndicats de salariés (sauf la CFDT) et par une des principales organisations de producteurs, couvrent les dispositions...

Lire la suite

 

PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE: RIEN NE DOIT 
EMPECHER LA POURSUITE DE LA NEGOCIATION !
La Fédération du Spectacle Cgt et ses syndicats (SFA, SNTR-SGTIF, SFR) 
... Lire la suite

Appel à rassemblement le Mercredi 30 novembre 2011 à partir de 9h30

devant le Centre National de la Cinématographie 12, rue de Lubeck 75016 PARIS, Métro Iéna

Pour exiger :

  • Que les conditions des emplois des Ouvriers et Techniciens du film l'Or Noir ne constituent pas un précédent;
  • Le gel des...

Lire la suite

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création

Paris, le 10 mai 2010

L’Observatoire de la liberté de création dénonce les pressions contre le film Hors-la-loi de Rachid Bouchareb

Le film Hors-la-loi de Rachid Bouchareb, qui va être présenté au Festival de Cannes a fait l’objet de pressions politiques de la part de plusieurs élus de la majorité, relayées par un secrétaire d’État, pour que ce film soit censuré ou privé de ses subsides. Sur la seule lecture du scénario d’Olivier Lorelle, des pressions ont été exercées sur les chaînes de France...

Lire la suite

Pages