Politiques culturelles

-A A +A

Le SFA appelle les artistes interprètes à se mobiliser massivement le 3 avril pour la défense des services publics de la culture et des droits sociaux.

Plus que jamais, l’heure est à l’offensive face à la surdité du gouvernement qui, sous prétexte de « modernité » et de « renaissance », sabre des décennies de construction concertée du service public de l’audiovisuel et de la culture et de droits sociaux pour les salarié·e·s du spectacle. C’est par la lutte que nous avons obtenu ces droits, c’est par la lutte que nous les défendrons !

Défense de l’...

Lire la suite

Françoise Nyssen a été remerciée à l’occasion du dernier remaniement, avec un bilan plus que mitigé : un assèchement de l’audiovisuel public piloté par l’Elysée, un projet de Pass culture qui n’a pas trouvé ses financements et qui de toute façon ne répond pas aux besoins de démocratisation culturelle, l’annonce de la création d’un Centre National de la Musique sans lui créer de financement propre dans le Projet de loi de finances, un projet « Culture près de chez vous » qui ignore le travail des professionnel.e.s sur le terrain, un projet de réforme des aides aux équipes artistiques visant...

Lire la suite

La CGT Spectacle, ses syndicats vous convient à une réunion d’informations et de débats sur l’actualité sociale et la situation dans nos secteurs d’activités, organisée avec la CGT Culture, le lundi 24 septembre à 19h, au Tarmac.

Les perspectives budgétaires du ministère de la Culture sont plus que révoltantes, alors que les débats parlementaires vont démarrer. L’audiovisuel public est promis à une cure d’austérité sans précédent (suppression de 20% des postes). Le secteur de la création (spectacle vivant et arts plastiques) va quant à lui subir une réforme des aides...

Lire la suite

Les ordonnances Macron de 2017 fragilisent terriblement nos conventions collectives, en renversant la hiérarchie des normes, aggravant les effets de la Loi travail El Khomri de 2016, qui pourrait faire disparaître certains de nos accords si le ministère du Travail persiste dans ses interprétations inflexibles. Et les capacités de recours devant les prud’hommes des artistes interprètes sont mises à mal depuis l’entrée en vigueur de la loi Macron de 2015.

On le voit : une attaque en règle contre les salarié.e.s est conduite depuis plusieurs années, mais avec le gouvernement actuel,...

Lire la suite

En novembre dernier, Le Monde a publié un document de travail interne du Ministère de la culture décrivant ses projets de casse du service public et de ses missions, dans le cadre du projet « Action Publique 2022 ». Faisant suite aux réactions des professionnels, la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) a réuni pendant trois mois les partenaires sociaux du spectacle vivant afin de les consulter sur ses diagnostics au sujet d’une réforme des aides à la création, sur les équilibres création et diffusion…

La CGT Spectacle et ses syndicats ont publié une contribution à l’...

Lire la suite

Les réactions suite à la révélation en novembre dans la presse des projets de réforme du ministère de la culture dans le cadre d’« action publique 2022 » n’ont pas freiné les ardeurs du gouvernement à démanteler ce ministère et ses missions.

L’ensemble des services publics dans la culture, comme partout, est attaqué : abandon ou délégation de missions, violente remise en cause de l’audiovisuel public, du CNC, des musées, de l’archéologie, réforme libérale des aides aux équipes artistiques du spectacle vivant, suppression d’emplois.

Tout y passe dans la logique de réduire à peau...

Lire la suite

Les attaques contre les conventions collectives des artistes-interprètes menées par ce gouvernement et par certains employeurs, les attaques contre notre pouvoir d’achat à travers la hausse de la CSG sur les droits voisins et les pensions de retraite, ainsi que le tassement des salaires, les attaques contre l’emploi des professionnels via l’exploitation de bénévoles dans des spectacles à but lucratif, l’affaiblissement du code du travail et de la justice prud’homale, les menaces qui pèsent sur la formation professionnelle des artistes employés par intermittence contenues...

Lire la suite

Dans nos entreprises publiques ou privées, nous constatons les effets des ordonnances : des réductions d’effectifs, parfois sous forme de licenciements, des dénonciations d’accords collectifs visant à baisser les salaires, des tentatives de baisser les droits syndicaux pour affaiblir les collectifs de travailleurs, des pressions sur les représentants du personnel.

Les négociations sur les salaires, rendues plus difficiles par les ordonnances Macron, voient les employeurs nous opposer des augmentations nulles ou ridicules, surtout au regard des besoins des salariés comme de la...

Lire la suite

Ce jeudi, 22 mars 2018, les salariés de la SNCF ainsi que les fonctionnaires des collectivités à tous les niveaux seront mobilisés, et pour beaucoup, en grève pour défendre les services publics et la notion même du service public, face à un pouvoir politique dogmatique, d’idéologie très libérale.

Les artistes-interprètes sont concerné.e.s, comme l’ensemble des citoyen.ne.s. Mais elles et ils se doivent aussi d’être dans la rue avec les autres catégories en lutte, en tant qu’artistes-interprètes professionnel.le.s :

  • ...
Lire la suite

Dans tout le pays, de nombreuses manifestations et grèves sont organisées le 22 mars à l’appel des syndicats de la fonction publique, des cheminots, de l’énergie, du commerce...

L’action s’amplifie pour lutter contre les remises en cause du service public et des droits des travailleurs, dans tous les domaines, par le gouvernement. Revendiquons au contraire le développement du secteur public et l’amélioration de la protection sociale mutualisée !

Dans nos professions, les attaques sont nombreuses. Les documents apparus dans la presse sur « ...

Lire la suite

Pages