Internet

-A A +A

Aujourd’hui 26 mars 2019, le Parlement européen a adopté la Directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique, après une bataille longue de trois années. Pour les artistes interprètes représenté·e·s par le SFA, c’est une étape importante dans leur lutte pour obtenir enfin une rémunération juste et proportionnelle de l’exploitation de leur travail sur Internet. Leurs prestations musicales, dramatiques, chorégraphiques fournissent la matière même qui permet aux entreprises de diffusion et de production françaises et internationales d’engranger des profits énormes depuis des...

Lire la suite

Par un communiqué du 29 janvier 2019, la SPEDIDAM, un organisme de gestion collective (OGC) des droits de propriété intellectuelle (droits voisins du droit d’auteur dont bénéficient les artistes interprètes quand leur prestation est enregistrée) de certains artistes interprètes, accuse le Syndicat français des artistes interprètes (et le Syndicat national des artistes musiciens, ainsi que d’autres structures non nommées) d’avoir mis en place « un dispositif illégal » visant à priver les artistes interprètes des « droits en provenance de Deezer, YouTube ou iTunes ».

La Spedidam...

Lire la suite

Le Syndicat français des artistes interprètes, qui représente les artistes dramatiques et chorégraphiques, les chanteuses et chanteurs, les circassiennes et circassiens, les marionnettistes, les artistes de variété et groupes traditionnels, note avec une certaine satisfaction l’accord obtenu le 13 février dans le trilogue entre la Commission européenne, le Parlement européen et les Etats membres sur le projet de Directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique.

Nous notons particulièrement la...

Lire la suite

Le SFA encourage les artistes-interprètes de toutes disciplines à signer la pétition européenne pour un traitement équitable de ces derniers dans l'environnement numérique, dans le cadre de la campagne Fair Internet for Performers, lancée par le groupe européen de la Fédération Internationale des Acteurs (EuroFIA), la Fédération Internationale des Musiciens (FIM), le groupement européen des sociétés de gestion des artistes AEPO-ARTIS et l'Organisation Internationale des Artistes (IAO...

Lire la suite

Article paru dans Plateaux n°204 - 1er trimestre 2011

Le 17 janvier, le SFA, ainsi que le SNAM, l’ADAMI, le SNEP (Syndicat national des éditeurs de phonogrammes), l’UPFI (Union française des producteurs indépendants)  et d’autres organisations représentant les producteurs de phonogrammes et les plate-formes Internet de « streaming » (téléchargement légal), ont signé, avec le ministère de la Culture et l’HADOPI (haute autorité pour la diffusion des œuvre et la protection des droits sur...

Lire la suite

Pour la première fois depuis 1997, quand la direction de Radio France a injustement gélé les salaires, un accord de revalorisation a été signé en avril pour améliorer les rémunérations des artistes dramatiques, lyriques et de variétés à Radio France, ainsi que celles des bruiteurs. La nouvelle grille, disponible ici, comprend des augmentations atteignant jusqu'à 10%, selon les catégories. L'accord est rétroactif au janvier 2010, alors des régularisations sont à prévoir.

Par...

Lire la suite

Article paru dans Plateaux n°200 - 1er trimestre 2010

Le rapport de la mission « Création et Internet » confiée par Frédéric Mitterand à Jacques Toubon, Patrick Zelnik et Guillaume Cerutti (voir Plateaux N° 199) est enfin paru mi-janvier. Rédigé pour explorer des pistes visant à encourager le téléchargement légal -dont le développement est censé devenir crédible grâce à l’effet dissuasif sur la piraterie escompté par la mise en œuvre des lois HADOPI- le rapport évoque 22 propositions concernant la musique, la...

Lire la suite

L’Internet peut secouer l’agencement de la chaîne des droits (créateur, producteur, interprète, diffuseur, public), mais la relation de l’artiste interprète et du producteur perdure, parce qu’en France, l’artiste est présumé salarié, ce qui lui assure une rémunération et des droits sociaux, et les interprètes sont attachés à ce statut. L’argent généré par la circulation des œuvres doit irriguer tous ceux qui concourent à la création d’une œuvre.

La « contribution » compensatoire prévue dans la plate-forme ADAMI/syndicats indemniserait le vol dont sont...

Lire la suite

Pour la dixième fois, l'ADAMI a organisé début décembre à Cabourg les Rencontres européennes des artistes. Ce fut l'occasion de passer deux jours au bord de la mer pour échanger sur les droits voisins des artistes interprètes, les évolutions technologiques, juridiques et sociétales auxquelles nous sommes confrontés et le devenir de nos métiers dans ces contextes.

Pas pour la première fois, le thème cette année était centré essentiellement sur Internet, avec trois ateliers:

  • L'artiste de demain, visions et réalités...
Lire la suite

Le rapport de la Commission Création et Internet (nommée par Frédéric Mitterrand en septembre), censé proposer des pistes pour encourager le téléchargement licite et améliorer la rémunération des ayants droit, initialement prévu pour le 15 novembre, a déjà été reporté deux fois. Proposé par le nouveau ministre de la Culture pour donner une suite plus « positive » au débat sur les textes répressifs que sont les lois HADOPI, la mission semble avoir été plus compliquée que prévu par son commanditaire. Des remous au sein du cabinet vont par ailleurs retarder aussi...

Lire la suite

Pages