Salaires

-A A +A

 

Le Syndicat français des artistes interprètes (SFA) a adressé une lettre aux Ministres (et ministères) de la Culture et du Travail, relative à la problématique des artistes dont les contrats de travail sont reportés à des dates ultérieures, et souvent très lointaines voire indéterminées, en raison du report des spectacles et productions, tournages, etc.

...

Lire la suite

Monsieur Christophe Girard,

Le 27 mars, vous vous êtes exprimé sur le site News Tank Culture à propos de la crise sanitaire, de ses répercussions sur les établissements culturels de...

Lire la suite

Nous continuons d’appeler les professionnel-le-s à rester chez eux pour lutter efficacement contre la propagation de l’épidémie. L’immense majorité de nos lieux de travail est fermée : cela est vital d’un point de vue sanitaire ! Mais il faut tenir compte des catastrophiques conséquences sociales que ces décisions imposent. 

Le spectacle vivant a été le premier secteur touché par les interdictions, il sera le dernier à reprendre une activité normale. Le cinéma, l'audiovisuel et le film d'animation sont également durement affectés par la suspension de l'activité. Toutes les filières...

Lire la suite

Face à l’épidémie de Covid-19 et aux mesures d’interdiction des rassemblements en lieu confiné décrétées par le gouvernement, le SFA a invité les artistes interprètes à porter à sa connaissance les annulations de date qu’ils subissent, par le biais d’un questionnaire (voir ici).

S’il a été question dans la presse d’annulations dans des salles de grande capacité, ou dans les « clusters » où l’épidémie fait rage, notre enquête, qui a collecté à ce jour plus de 250...

Lire la suite

L’épidémie de Coronavirus continue de progresser.

Même si le gouvernement a pu alimenter les amalgames entre le contexte social sur les retraites et le complexe sanitaire (à cause du mélange des sujets dans le même conseil des ministres du 29 février dernier), il faut être clair, ne pas tomber dans les théories complotistes et bien mesurer la gravité de la situation due au Coronavirus.

MESURES SANITAIRES ET DROIT DE RETRAIT.

Des mesures sanitaires sérieuses sont nécessaires sur les lieux de travail et en leur absence, en cas de danger, les salariés ont légitimité à user...

Lire la suite

Parce que tout le monde a droit de vivre de son métier ;
Parce que tout le monde a droit à une protection sociale contre les risques de la vie ;
Parce que tout le monde peut être concerné par la maternité, la paternité, la vie de famille, la maladie, la dépendance, la retraite ;
Parce que toutes et tous, nous sommes concernés par l’égalité entre femmes et hommes et la lutte contre les violences faites aux femmes, sur nos lieux de travail comme partout ;
Parce que nous luttons contre le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie et toutes les formes de discrimination ;...

Lire la suite

Les ordonnances Macron de 2017 fragilisent terriblement nos conventions collectives, en renversant la hiérarchie des normes, aggravant les effets de la Loi travail El Khomri de 2016, qui pourrait faire disparaître certains de nos accords si le ministère du Travail persiste dans ses interprétations inflexibles. Et les capacités de recours devant les prud’hommes des artistes interprètes sont mises à mal depuis l’entrée en vigueur de la loi Macron de 2015.

On le voit : une attaque en règle contre les salarié.e.s est conduite depuis plusieurs années, mais avec le gouvernement actuel,...

Lire la suite

Les attaques contre les conventions collectives des artistes-interprètes menées par ce gouvernement et par certains employeurs, les attaques contre notre pouvoir d’achat à travers la hausse de la CSG sur les droits voisins et les pensions de retraite, ainsi que le tassement des salaires, les attaques contre l’emploi des professionnels via l’exploitation de bénévoles dans des spectacles à but lucratif, l’affaiblissement du code du travail et de la justice prud’homale, les menaces qui pèsent sur la formation professionnelle des artistes employés par intermittence contenues...

Lire la suite

Ce jeudi, 22 mars 2018, les salariés de la SNCF ainsi que les fonctionnaires des collectivités à tous les niveaux seront mobilisés, et pour beaucoup, en grève pour défendre les services publics et la notion même du service public, face à un pouvoir politique dogmatique, d’idéologie très libérale.

Les artistes-interprètes sont concerné.e.s, comme l’ensemble des citoyen.ne.s. Mais elles et ils se doivent aussi d’être dans la rue avec les autres catégories en lutte, en tant qu’artistes-interprètes professionnel.le.s :

  • ...
Lire la suite

Les annexes VIII et X du régime d'assurance chômage applicable aux artistes et technicien.ne.s du spectacle sont régies depuis le 1er août 2016 par un accord unanime des partenaires sociaux.

Ce texte prévoit la suppression de l’abattement pour frais professionnels sur les cotisations d'assurance chômage à compter du 1er juillet 2017. Cette disposition, possible pour certaines...

Lire la suite

Pages