Droits sociaux

-A A +A

Le 5 décembre dernier les artistes interprètes étaient présents dans les cortèges, et le SFA a reçu de nombreuses demandes d'information pour savoir comment se mettre en grève ou pour avoir un texte à lire au public.

 

Cette mobilisation des artistes est indispensable. Tout d'abord parce que cette réforme serait délétère pour toutes et tous les artistes interprètes, et aussi parce qu'on ne peut pas attendre que les autres fassent grève pour nous. Le pays entier se mobilise, nous ne pouvons en être les spectateurs.

Un bruit court dans le monde du...

Lire la suite

Le gouvernement prépare une réforme des retraites d'une grande violence. Nous artistes interprètes, intermittent.e.s ou permanent.e.s, sommes aussi particulièrement visé.e.s par ce projet. Le calcul de la retraite sécurité sociale en fonction de points acquis (basés sur les revenus), au lieu des trimestres cotisés, aura un impact désastreux sur le montant des pensions, particulièrement des plus fragiles, mais pas seulement, et notamment pour celles et ceux qui ont eu des carrières en dents de scie, comme beaucoup d’artistes. Plus tard, il est question que le régime de...

Lire la suite

A 10h, 8 rue Joseph Cugnot (Salle de Formation CGT).

 

REFORME DES RETRAITES - SPECTACLE, CINEMA, AUDIOVISUEL, ACTION CULTURELLE

 

AG le 25...

Lire la suite

La réforme du système de retraites prévue par le gouvernement va atteindre les droits des futur·e·s retraité·e·s, c’est-à-dire les actifs·ves, qu’ils/elles soient engagé·e·s en CDI, CDD ou CDDU, les chômeurs·euses et les travailleurs·euses indépendant·e·s, ainsi que celles et ceux déjà à la retraite. Si cette réforme passe, il faudra travailler plus longtemps, pour bénéficier d’une retraite amoindrie.

Celles et ceux qui dans le passé ont réussi à gagner des droits spécifiques, liés aux particularités de leurs métiers, comme par exemple à la Comédie Française ou à l’Opéra National de...

Lire la suite

Edito

De l’art du dialogue…

Avignon, ville temple du théâtre, sous le soleil mordant… son festival

Espace sacré et historique où sont bien souvent sacrifiés les espoirs et rêves de ceux du OFF

Quand on s’émerveille devant la splendide grandeur des spectacles du Festival

Tables de cafés, glaces et sodas

Chacun est là pour cela

Voir des acteurs et des actrices, des danseurs et des danseuses, des jongleurs et des jongleuses, des performers, des humoristes, bref des artistes !...

Lire la suite

Le 18 juin dernier, le Premier Ministre et la ministre du Travail ont annoncé des baisses de droits considérables pour les chômeurs au régime général :

300.000 exclus du droit par un durcissement du seuil d’accès ;

500.000 personnes concernées par une baisse de calcul parmi les travailleurs précaires, dégressivité pour les cadres (avant généralisation ?).
L’Unédic évoque même 1,2 million de perdants !

QUID POUR LE RÉGIME DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE ?

Les professions les plus mobilisées sont pour l’instant épargnées : les « gilets roses » (assistantes...

Lire la suite

Des centaines de milliers de travailleurs précaires ciblés par le gouvernement…

Le 18 juin, le Premier Ministre et la ministre du Travail ont annoncé les mesures que compte prendre le gouvernement sur la réforme assurance chômage par décret cet été.

Un festival de baisses de droits considérables et une pantomime de mesurettes pour faire semblant de sanctionner les abus de contrats précaires par le patronat. Voici pour l’essentiel :

  • Le gouvernement veut « économiser » 3,4 milliards d’euros en 3 ans uniquement en baisses d’allocations. Pour ce faire, il privera 300....
Lire la suite

A 19h à l'ANNEXE de la Bourse du travail, 67 rue Turbigo (M° Temple ou Arts et Métiers), Salle Léon Jouhaux, pour décrypter les annonces sur l'assurance chômage de E. Philippe et préparer le rassemblement du 20 juin près du ministère de la Culture lors de la réunion plénière du Conseil national des professions du spectacle, présidé pare F. Riester.

Le gouvernement a soigneusement attendu la fin des élections européennes pour préparer l’accélération de ses réformes libérales. LREM joue sur la division des appareils politiques à gauche pour prétendre être la seule alternative au Rassemblement National. Il ignore soigneusement le besoin de justice sociale combinée à la demande de justice écologique.
Il s’apprête donc à tailler dans les services publics, et dans les droits sociaux en commençant par l’assurance chômage et bientôt les retraites.

Dans les professions du spectacle, du cinéma, de l’audiovisuel et de l’action...

Lire la suite

Lors des élections des délégué.e.s à l’assemblée générale du Fonds national d’action sociale (FNAS) des entreprises artistiques et culturelles qui se sont achevées le 10 mai dernier, les salarié.e.s permanent.e.s et intermittent.e.s ont voté à plus de 84 % pour les candidat.e.s des syndicats de la Fédération CGT du Spectacle : le Syndicat français des artistes interprètes (SFA), l’ Union Nationale des Syndicats d'Artistes Musiciens de France (SNAM) et le Syndicat National des Professionnels du Théâtre et des Activités Culturelles (Synptac).

Cette confiance exprimée dans la gestion du...

Lire la suite

Pages