Droits sociaux

-A A +A

Le projet de loi d’habilitation permettant au gouvernement de réformer le code du travail rapidement par ordonnances est sorti !

Pour le gouvernement, réformer signifie affaiblir la protection des salarié.e.s, et donner beaucoup plus de liberté aux entreprises pour appliquer les salaires et les conditions de travail qu’elles souhaitent à celles et ceux qui y travaillent.

Pour nous, artistes-interprètes, ce projet est une attaque en règle contre nos conventions collectives, car il faciliterait l’application des accords d’...

Lire la suite

Une assemblée générale des salarié.e.s de l'Opéra National de Lyon s'est tenue le 12 juin, AG organisée par la CGT de la Ville de Lyon et la CGT spectacle. Ceux-ci en sont arrivés à la conclusion qu'ils et elles refusent de recommencer la saison 2017/2018 dans les mêmes conditions. 

Face à une direction sourde aux revendications des salarié.e.s, un préavis de grève a été déposé du 22 juin au 8 juillet, pour l'ensemble des personnels de l'Opéra National de Lyon.

Les salarié.e.s demandent l'ouverture d'un chantier de négociation autour des axes suivants :

 

...

Lire la suite

Les projets Macron-Philippe peuvent se résumer ainsi : il s’agit de donner les pleins pouvoirs aux employeurs pour licencier et baisser les salaires ! Macron, élu par défaut face au FN, se targue d’avoir annoncé la couleur dans son programme : c’est faux !

Même si on pouvait s’y attendre, il a soigneusement caché ce qu’il entend remettre en cause : le contrat de travail. Ainsi par un accord d’entreprise négocié sous la pression ou sans syndicat combatif, un employeur pourra licencier sous n’importe quel motif un salarié en CDI comme en CDD !

Que l’on soit dans de très petites...

Lire la suite

Au cours de ce mois de mai, le ministère des affaires sociales a publié un arrêté et une circulaire qui améliorent et précisent les droits aux prestations de sécurité sociale (maladie, maternité, invalidité, décès) des salarié-e-s intermittent-e-s du spectacle.

La concertation sur l’intermittence en 2014 nous a permis de mettre sur la table, avec le collectif des...

Lire la suite

La négociation assurance chômage vient de se terminer par un texte d’accord dans la soirée du 28 mars.
Le seuil d’affiliation, que le Medef voulait durcir, est resté quasiment inchangé, sauf quelques milliers d’ouvertures de droit (à quelques euros par jour) légèrement avancées pour des temps très partiels.

470 millions d’euros d’économies annuelles vont être faites sur le dos des travailleurs précaires : le mode de calcul des indemnités de celles et ceux qui sont dans le régime dit "d’activité réduite" est revu et va entraîner des baisses jusqu’à 200 € par mois dans certains...

Lire la suite
Cette décision confirme notre position : les syndicats de salariés sont légitimes à négocier les conditions de travail et de rémunération des artistes interprètes, notamment celles concernant la fixation et l’exploitation de leurs prestations. 
Ainsi la Cour précise :...
Lire la suite

Le personnel de Pôle Emploi sera en grève le 6 mars à l’appel de la CGT, FO, SNU et SUD pour défendre le service public de l’emploi, afin d’apporter la meilleure qualité de soutien à celles et ceux qui recherchent un travail et aux bénéficiaires actuels ou potentiels de l’assurance chômage, dont, évidemment, les artistes et technicien-ne-s du spectacle.

Les femmes et les hommes de Pôle Emploi, qu’elles ou ils soient issu-e-s de l’ANPE ou des ASSEDIC ou plus récemment engagé-e-s, cherchent à apporter des solutions adaptées aux...

Lire la suite

RDV le jeudi 12 janvier à 20h aux Ateliers de la Belle Etoile 14 Rue Saint-Just, 93200 Saint-Denis

Comme nous l'avions annoncé dans notre communiqué du 15 décembre dernier, un nouveau décret du ministère du Travail qui précise les règles d'application de l'accord du 28 avril 2016, est paru le 16 décembre 2016 (JO du 17/12/2016).

Il précise notamment les conditions d'application de la clause de rattrapage et le...

Lire la suite

Du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 aura lieu l’élection syndicale dans les Très Petites Entreprises (TPE). À moins de deux mois de l’ouverture du suffrage, très peu de personnes sont informées de la tenue de cette élection, et de son importance capitale dans la vie des salarié-e-s. Nous vous proposons ici un mode d’emploi de cette élection.

QU’EST-CE QU’UNE TPE ?

Une Très Petite Entreprise, ou TPE, se définit par le nombre de salarié-e-s qu’elle emploie en équivalent temps plein, quelle que soit la nature du contrat (permanents à temps plein ou partiel,...

Lire la suite

Pages