Droits sociaux

-A A +A

Le gouvernement a imposé une nouvelle négociation sur l’assurance chômage cet automne pour exiger une baisse considérable des droits des chômeurs (3,9 Milliards € sur 3 ans pour 39 MDs d’allocations), du moins parmi les seuls 43% qui sont indemnisés.

La CGT refuse la lettre de cadrage imposant les économies sur le dos des chômeurs, mais les organisations patronales (Medef, CPME, U2P) veulent les appliquer, en visant les travailleurs précaires (CDD, intérimaires, CDI à temps partiels...) ... et le régime des salariés intermittents du spectacle !

Le 28 novembre, la négociation...

Lire la suite

RDV à 19h au Théâtre de la Colline (15 rue Malte Brun dans le 20ème, M° Gambetta).

Cette AG est ouverte à toutes et à tous, syndiqué.e.s ou non.

Les organisations interprofessionnelles patronales attaquent les annexes 8 et 10. Elles n’ont pas digéré les fruits de nos mobilisations de ces dernières années : la « sanctuarisation » législative  de l’existence d’annexes spécifiques en 2015, l’accord d’avril 2016 qui a permis plusieurs milliers d’...

Lire la suite

A Paris, la marche partira à 14h de la place de la Madeleine, pour rejoindre la place de la République. Le SFA et la Fédération du Spectacle vous proposent de se retrouver sur les marches de l'Opéra Garnier ...

Lire la suite

Lundi 12 novembre à 19h au TARMAC (159 av Gambetta Paris 20 - Métro St Fargeau) aura lieu une assemblée générale organisée par notre Fédération du spectacle CGT pour alerter les professionnel.le.s sur les dangers encourus concernant notamment notre assurance chômage et notre formation professionnelle. En effet, les négociations d'une nouvelle convention assurance chômage doivent démarrer au mois de novembre et se terminer tout début 2019, et le MEDEF et la CPME ont déjà annoncé qu'ils souhaitent faire de nouvelles économies sur le dos des chômeurs, Y COMPRIS DES ARTISTES ET TECHNICIEN.NE.S...

Lire la suite

Ce mercredi 24 octobre, s’est tenue une réunion du « groupe paritaire politique », prélude à la négociation assurance chômage : les organisations syndicales et patronales négociant la convention d’assurance chômage ont fixé un calendrier. Huit réunions auront lieu entre le 9 novembre et le 15 janvier. Il s’agit d’une négociation imposée par le gouvernement, qui entend obtenir 3,9 milliards d’économies en trois ans sur le dos des privés d’emploi, comme le veut la lettre de cadrage.

La CGT s’oppose à ces baisses de droits. Le patronat (Medef, CPME et U2P) entend au contraire appliquer...

Lire la suite

 POURQUOI NOUS APPELONS À LA GRÈVE LE 9 OCTOBRE DANS LE SPECTACLE, LE CINÉMA, L'AUDIOVISUEL ET L'ACTION CULTURELLE !

 

Le ministère de la Culture n'a jamais été aussi près d’un démantèlement. La ministre se gargarise d'avoir sauvé son budget, alors qu’il est en baisse au regard de l’inflation, et que certains tours de passe-passe et autres transferts de crédits méritent d’être étudiés de plus près. Un grand nombre de dossiers est maintenant directement traité par l’Élysée ou Matignon (audiovisuel public, mission patrimoine…) et son administration souffre d’une...

Lire la suite

La CGT Spectacle, ses syndicats vous convient à une réunion d’informations et de débats sur l’actualité sociale et la situation dans nos secteurs d’activités, organisée avec la CGT Culture, le lundi 24 septembre à 19h, au Tarmac.

Les perspectives budgétaires du ministère de la Culture sont plus que révoltantes, alors que les débats parlementaires vont démarrer. L’audiovisuel public est promis à une cure d’austérité sans précédent (suppression de 20% des postes). Le secteur de la création (spectacle vivant et arts plastiques) va quant à lui subir une réforme des aides...

Lire la suite

Le président Macron a annoncé presque par surprise aux député.e.s et confirmé aux responsables des organisations syndicales et patronales, qu’une nouvelle négociation assurance-chômage allait commencer en septembre.

La loi de 2015 prévoit automatiquement une négociation du régime des artistes et techniciens intermittents du spectacle, en parallèle à la négociation du régime général.

Le patronat, et en particulier le nouveau président du Medef Roux de Bézieux, n’ont jamais caché leur hostilité à l’encontre du régime spécifique (les annexes 8 et 10) et à l’accord obtenu le 28...

Lire la suite

Alors même que nous venions de signer un accord de branche permettant la pérennisation du FNAS en l’adaptant aux nouvelles règles régissant les institutions représentatives du personnel, nous avons appris qu’une des chambres patronales signataires de l’accord prétendait que les activités sociales et culturelles ne pouvaient pas être gérées par les nouveaux conseils sociaux et économiques (ceux-ci vont succéder dans les entreprises de plus de 11 salariés aux comités d’entreprises conventionnels), et que ces derniers n’avaient plus légalement le droit de verser au FNAS leurs...

Lire la suite

Le projet de loi gouvernemental « pour choisir son avenir professionnel » comporte un volet formation professionnelle qui bouleverse complètement l’accès à la formation initiale et professionnelle que nous avons construit depuis 1972, au bénéfice des salariés des branches du spectacle, du cinéma, de l’audiovisuel, de la publicité, des loisirs, de la presse, de l’édition et de la distribution directe.

Aujourd’hui les droits à la formation continue des salariés sont en danger.

  • Le Ministère du travail vient de s’engager à ce que l’AFDAS puisse continuer à gérer en direct le ...
Lire la suite

Pages