Droits sociaux

-A A +A

Lors de la séance de négociation interprofessionnelle le 30 mai au Medef, un véritable tir de barrage a eu lieu de la part des signataires de la lettre de cadrage du 24 mars dernier.

Le patronat emmené par le Medef et plus violemment encore la Cfdt au nom de la Cftc et de la Cgc ont mis en doute l’avis du Comité d’experts sur le chiffrage. Ils s’appuient sur l’avis de l’Unedic qui s’est pourtant discrédité au sein du Comité d’experts avec des chiffrages fantaisistes, inventant des soi-disant « effets des comportements » des artistes et...

Lire la suite

La septième séance de non négociation s'est tenue ce lundi 30 mai, au Medef. 


La CGT, soutenue par la CFDT, FO et l'UPA, a dénoncé les propos indignes et irresponsables de Pierre Gattaz à notre encontre .
Cette séance avait comme ordre du jour: 
- une nouvelle date fixée au 16 juin, annoncée comme la dernière séance 
- l'accord de la branche spectacle 
- le débat autour des propositions des organisations syndicales et patronales 

A nouveau le Medef a rappelé son opposition à toute recette nouvelle malgré la demande unanime des organisations de...

Lire la suite

La Cgt Spectacle vous propose un décryptage détaillé de l'accord du 28 avril relatif à l'assurance chômage des intermittent-e-s du spectacle. 

Nous demandons à ce que cet accord, signé par les syndicats de salarié-e-s du secteur et les employeurs, soit appliqué au 1er juillet. La balle est maintenant dans le camp de la négociation interprofessionnelle. Plus d'infos très prochainement...

Le comité d'experts est chargé par la loi d'accompagner la négociation des règles d'assurance chômage propres aux artistes et aux techniciens intermittents du spectacle. Il vient de rendre son avis sur l'accord que nous avons signé le 28 avril dernier et précisé par un avenant le 23 mai.

Le chiffrage donne une fourchette d'économies entre 84 et 93 millions d’euros dont 37 m€ d'augmentation des cotisations employeurs.

Nous prenons le temps d'analyser le détail de ce rapport.

Le représentant de l’Unedic au sein du comité s'est semble-t-il accroché à des hypothèses « d'...

Lire la suite

Le 28 avril dernier, après une dure négociation, un accord a été trouvé, autour des règles d'assurance chômage propres aux artistes et technicien-ne-s intermittent-e-s du spectacle.

Cet accord a été signé entre tous les représentants employeurs et salariés du spectacle, du cinéma et de l'audiovisuel : FESAC côté employeurs, et les fédérations CGT, FO, CFTC CGC et CFDT pour les syndicats de salarié-e-s. La loi du 17 aout 2015 permet en effet un niveau de négociation de branche en parallèle à la négociation interprofessionnelle de l’ensemble du régime d’assurance chômage.

L'...

Lire la suite

La ministre de la culture a présidé mercredi 18 mai le Conseil national des Professions du Spectacle, avec comme ordre du jour les questions d'emploi et la mise en œuvre de l'accord du 28 avril sur l'assurance chômage des artistes et techniciens intermittents du spectacle.

La Cgt a porté la question essentielle de la politique culturelle de l'Etat et des collectivités, et donc la question des budgets. Si certains crédits ont été débloqués, d'autres sont gelés comme ceux des théâtres nationaux, tandis que les moyens de France télévisions et Radio France ne sont pas à la hauteur de...

Lire la suite

Cette année, les artistes, technicien-nes, personnels administratifs et d’accueil, permanent-es et intermittent-es sont appelé-es à voter pour élire leurs représentant-es à l’Assemblée générale du FNAS pour une durée de deux ans.

L’année 2016 a démarré dans un contexte de luttes sociales avec les Goodyears pour la défense de nos libertés syndicales ; dans la rue contre un projet de loi libéral visant à mettre à mal en profondeur le code du...

Lire la suite

La Cgt Spectacle a décidé de signer l’accord sur les règles d’assurance chômage des artistes et des techniciens intermittents du spectacle mis à la signature le 28 avril par la Fesac. Cet accord rétablit des droits et en ouvre des nouveaux (lire les commentaires de la Cgt Spectacle) :

  • un champ identique pour les artistes et les techniciens (mais désormais fondé sur les conventions collectives pour ces derniers et non plus sur les codes...
Lire la suite

Les artistes-interprètes (artistes dramatiques, lyriques, de variétés, visuels, chorégraphiques, marionnettistes, circassiens, etc.) peuvent se demander parfois comment les dossiers qui font actuellement l’objet de mobilisations d’opposition et de résistance fortes s’articulent avec leur vie et leurs pratiques professionnelles. Car s’ils sont prêts à des actions de solidarité avec les autres citoyen.ne.s, ils ne sont pas forcément au courant que ces questions les concernent directement, et méritent une prise de conscience et de lutte spécifique.

Pour pouvoir créer des spectacles ou...

Lire la suite

Les représentants de la Cgt Spectacle (Sfa, Snam et Synptac) sont intervenus le mercredi 13 avril sur la scène du Palais d'Auron avant le spectacle anniversaire des 40 ans du Printemps de Bourges. Ils ont  lu un texte au nom des artistes, des musiciens et des techniciens qui a été très applaudi. Ce texte devient un bobino qui passera sur tous les écrans du festival. Le voici :

« Comme vous, nous ne supportons plus que ce soit toujours aux mêmes de faire des efforts, de se sacrifier pour faire fructifier les investissements, les chiffres d'...

Lire la suite

Pages