Audiovisuel

-A A +A

Par la faute d'un syndicat d'acteurs et de certains employeurs indélicats qui prônent une baisse considérable des salaires, l'accord qui était sur le point d'être signé en février 2012 (grille unique de salaires pour la télévision tenant compte du passage au tout numérique) n'a pu aboutir.

Il est donc important de rappeler quelques règles dans le secteur du doublage :

Lire la suite

Le Syndicat français des artistes-interprètes se félicite de la signature aujourd’hui à Beijing, par les représentants à la conférence diplomatique de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, du Traité sur la Protection des Interprétations et Exécutions Audiovisuelles.

Ce texte, qui doit maintenant être ratifié par les Etats, garantit aux artistes-interprètes travaillant dans le domaine audiovisuel un socle minimal de droits moraux et économiques, qui leur permettra d’obtenir, par voie législative ou contractuelle, des fruits concrets de l’exploitation de leurs...

Lire la suite

Appel à rassemblement le Mercredi 30 novembre 2011 à partir de 9h30

devant le Centre National de la Cinématographie 12, rue de Lubeck 75016 PARIS, Métro Iéna

Pour exiger :

  • Que les conditions des emplois des Ouvriers et Techniciens du film l'Or Noir ne constituent pas un précédent;
  • Le gel des...

Lire la suite

Article paru dans Plateaux n°206 - 3ème trimestre 2011

Les artistes interprètes se réunissent pour clarifier les débats

La rentrée a été marquée par la plus importante assemblée générale que le secteur du doublage a connue depuis des années : plus de 300 artistes interprètes ont rempli la Bourse du travail de Paris, et ont échangé vigoureusement et intelligemment sur les problèmes qui se posent actuellement, notamment concernant ce qui est ressenti comme une...

Lire la suite

Une fois n’est pas coutume, le Syndicat Français de Artistes interprètes (SFA) accueille avec un grand intérêt la réaction des organisations d’employeurs du cinéma et de l’audiovisuel vis-à-vis du Ministère de l’Emploi et celui de la Culture à propos du projet de décret relatif aux agents artistiques.

Celui-ci en effet porte le plafond de la rémunération de l’agent à hauteur de 15% des rémunérations nettes perçues par les artistes interprètes.

Tout au long de la concertation à laquelle il a été convié dans le cadre de l’ex commission d’attribution de la licence des agents...

Lire la suite

Les techniciens de Dubbing Brothers font grève depuis plusieurs jours pour améliorer leurs conditions de travail et leurs salaires.

Les artistes-interprètes ne peuvent qu’être solidaires de leurs collègues de travail. Ils ne sont que trop conscients eux-mêmes de la dégradation des conditions d’exercice de leur métier depuis de nombreuses années, et de la baisse de leurs rémunérations. Les cadences de travail ridicules, les horaires « extensibles », les « retakes » injustifiés, les vérifications négligées… tous contribuent à une qualité de doublage de plus en plus fragile et à une...

Lire la suite

Article paru dans Plateaux n°204 - 1er trimestre 2011

La CPNEF-AV (commission paritaire nationale enseignement formation - audiovisuel) a été créée en juillet 2004 par les partenaires sociaux en même temps que l’Observatoire des métiers et des qualifications, dont l’AFDAS assure la gestion, et qui réalise des études sur les formations et sur les métiers.

 

La commission et l’Observatoire sont financés par une collecte auprès...

Lire la suite

Article paru dans Plateaux n°204 - 1er trimestre 2011

 Claude Michel est également secrétaire général adjoint de la Fédération des syndicats du spectacle de la CGT.  

Plateaux : La formation professionnelle continue est plus que jamais indispensable dans l’évolution de tout parcours professionnel. Comment la CPNEF AV s’inscrit-elle dans cette démarche ?

 

Claude Michel ...

Lire la suite

Communiqué Observatoire de la liberté de création
Paris, le 21 décembre 2010
 
Le régime iranien vient de commettre une ignominie de plus en condamnant le cinéaste Jafar Panahi à six ans de prison, à vingt ans d’interdiction « de réaliser des films, d’écrire des scénarios, de voyager à l’étranger ou de donner des interviews à des médias locaux ou étrangers », et Mohammad Rasoulof, jeune réalisateur qui travaillait avec Panahi, à six ans de prison.
 
L’Observatoire de la liberté de création dénonce vigoureusement cette atteinte qui ne s’en prend pas seulement aux...

Lire la suite

Pages