Conventions collectives

-A A +A

Ordonnances : quelles conséquences pour nos métiers ? Quelles suites à donner à la mobilisation ? Comment riposter face aux réformes du gouvernement ?

 

Après plus d’un siècle de construction de droits protecteurs pour les salarié.e.s, les ordonnances du gouvernement Macron/Philippe viennent mettre à mal les dispositifs protecteurs conquis par les syndicats au cours des luttes passées. Il n’est pas exagéré de dire que nous revenons au 19ème siècle, tant l’esprit des ordonnances est...

Lire la suite

Après la réussite des mouvements de grève et des manifestations du 12 septembre, nous devons intensifier la lutte pour empêcher le détricotage du système de protection sociale voulu par ce gouvernement ultralibéral. Après l’actuelle attaque frontale du Code du travail, c’est l’assurance chômage qui est dans le collimateur de l’exécutif, suivi de près par les pensions de retraite. Les premiers avertissements concernant ces sujets ont déjà été lancés.

Quelles...

Lire la suite

Les ordonnances du duo Macron/Philippe s'apprête à détruire les droits de l'ensemble des salarié.e.s. Nous vous rappelons que la philosophie des ordonnances est de retirer des garanties protégeant les travailleurs, d’affaiblir la possibilité de négocier de bonnes conditions de travail collectivement et même de casser la valeur des contrats individuels ! Des employeurs pourraient dans de nombreux cas s’affranchir des règles négociées par les syndicats et les chambres patronales. 

Quelles pourraient être des conséquences spécifiques pour nos métiers ?

  • Atteinte au...
Lire la suite

Dans l’opacité de la moiteur estivale, les cabinets ministériels se sont employés à défaire en catimini ce que des années de conquêtes sociales ont construit. Alors que la pseudo concertation avec les organisations syndicales a démarré il y a plusieurs semaines, le contenu exact des ordonnances ne sera rendu public que le 31 août. Nous savons toutefois que leur but est de réduire ce qu’ils appellent « le coût du travail ». Les diverses mesures gouvernementales sont prises au nom de...

Lire la suite

La loi imposait un accord au plus tard le 6 juillet. Il a été trouvé dans des conditions déplorables et pour un résultat non satisfaisant. La négociation doit donc reprendre immédiatement dans l'intérêt de tous.

L'article L214-12 du Code de la Propriété Intellectuelle issu de la médiation SCHWARTZ Pour un développement équitable de la musique en ligne transposé dans la loi LCAP de juillet 2016 imposait que les partenaires sociaux de la branche de l'édition phonographique parviennent à un accord collectif de travail avant le 7 juillet de cette année, sauf à remettre...

Lire la suite

Le projet de loi d’habilitation permettant au gouvernement de réformer le code du travail rapidement par ordonnances est sorti !

Pour le gouvernement, réformer signifie affaiblir la protection des salarié.e.s, et donner beaucoup plus de liberté aux entreprises pour appliquer les salaires et les conditions de travail qu’elles souhaitent à celles et ceux qui y travaillent.

Pour nous, artistes-interprètes, ce projet est une attaque en règle contre nos conventions collectives, car il faciliterait l’application des accords d’...

Lire la suite

Une assemblée générale des salarié.e.s de l'Opéra National de Lyon s'est tenue le 12 juin, AG organisée par la CGT de la Ville de Lyon et la CGT spectacle. Ceux-ci en sont arrivés à la conclusion qu'ils et elles refusent de recommencer la saison 2017/2018 dans les mêmes conditions. 

Face à une direction sourde aux revendications des salarié.e.s, un préavis de grève a été déposé du 22 juin au 8 juillet, pour l'ensemble des personnels de l'Opéra National de Lyon.

Les salarié.e.s demandent l'ouverture d'un chantier de négociation autour des axes suivants :

 

...

Lire la suite

Les projets Macron-Philippe peuvent se résumer ainsi : il s’agit de donner les pleins pouvoirs aux employeurs pour licencier et baisser les salaires ! Macron, élu par défaut face au FN, se targue d’avoir annoncé la couleur dans son programme : c’est faux !

Même si on pouvait s’y attendre, il a soigneusement caché ce qu’il entend remettre en cause : le contrat de travail. Ainsi par un accord d’entreprise négocié sous la pression ou sans syndicat combatif, un employeur pourra licencier sous n’importe quel motif un salarié en CDI comme en CDD !

Que l’on soit dans de très petites...

Lire la suite

Après une première journée de grève largement suivie le 5 avril, les artistes de chœur et les artistes musiciens de l’Opéra de Toulon ont déposé un nouveau préavis de grève pour le dimanche 4 juin, jour de la première de « Roméo et Juliette ».

Alors que la direction s’était engagée, à l’issue de la grève du 5 avril, à ouvrir des négociations sur les revendications des syndicats, deux mois plus tard, il n’en a rien été. Nous rappelons que les syndicats concernés par ce mouvement (la CGT, le...

Lire la suite

Les artistes de chœur de l’Opéra de Toulon ont déposé, aux côtés des artistes musiciens, un préavis de grève pour le 5 avril, à l’initiative de la CGT, du SNAPAC CFDT et du SGAAS FO. La raison de ce préavis ? Le refus obstiné de la direction de l’Opéra d’appliquer la convention collective des entreprises artistiques et culturelles, et donc de payer les artistes comme il se doit.

En effet, les artistes de chœur et les musiciens sont payés de 15 à 20% en dessous des salaires conventionnels. S’ajoutent à cela des dégradations des conditions de travail, avec des périodes...

Lire la suite

Pages