Plateaux N°208

-A A +A
Trimestre: 
Janvier / Février / Mars 2012

Edito

 

En additionnant les élections législatives et présidentielles et nos élections professionnelles (AUDIENS et FNAS, sans compter celle de notre Conseil national), nous voterons à six reprises durant ce printemps. Profitons pleinement de ce droit et de ce devoir, exprimons nos exigences et nos espoirs en pensant aux peuples birman, syrien, iranien ou yéménite et d'autres qui subis­sent encore le joug de dictatures sanglantes.

Des militants et des adhérents du SFA se demandent pourquoi le Syndicat français des artistes interprètes n'appelle pas à voter pour tel ou telle candi­dat-e. Le SFA s'est toujours refusé à donner des indications de vote. Imagi­nons notre Conseil national, organe de direction de notre syndicat, et composé de 40 individualités, prendre une telle décision!

Cependant, et ce n'est un secret pour personne, nous combattons depuis de nombreuses années ces gouvernements successifs qui se sont employés à détruire massivement nos emplois d'artistes, qui, avec l'aide du Medef, ont saccagé nos droits à l'assurance chômage, qui ont creusé les inégalités sociales, qui ont fait payer toutes ces dernières années la crise aux salarié-e-s en leur imposant des plans d'austérité, qui ont fait basculer nombre d'artistes dans les minima sociaux, etc., etc. La coupe est pleine! Il faut que ça cesse!

Cependant, quand nous regardons les programmes des candidats à l'élection présidentielle à l'aune de nos revendications, force est de constater que très peu, pour ne pas dire aucun, n'emplit pleinement la hotte de nos exigences pressantes: une véritable loi d'Orientation et de programmation pour la cul­ture, une véritable protection des droits des auteurs et des artistes sur Internet, ou encore la libre circulation des étrangers, qu'ils soient artistes ou non d'ailleurs, sont loin de faire partie de tous les programmes. Nous voterons, cela va sans dire, mais resterons très vigilants.

En ce qui concerne nos élections professionnelles (AUDIENS Prévoyance et FNAS (Fonds national des activités sociales des entreprises artistiques et cul­turelles), l'indication de vote est, en revanche, plus que claire: votons pour les listes présentées par la CGT-Spectacle, nos militants se présentant sur ces listes! Ne craignons pas de dépasser le taux de participation trop faible d'il y a deux et trois ans, qui n'était que de 20 à 30 % ! Usons de notre droit : votons et appelons à voter.

La Délégation générale

 

Sommaire

  • Responsabilité civique

Election de l'AG du FNAS - Réflexions
Voter CGT, c'est voter la solidarité
Elections dans les TPE

Election de l'AG d'AUDIENS Prévoyance

  • Vie syndicale

Election du Conseil national du SFA
SFA Entraide

  • Propriété intellectuelle

Nos propositions pour maintenir et encourager la circulation de contenus culturels riches et divers
Déclaration de la FNSAC

  • Social

Portage salarial : la réglementation se précise
Création du fonds « Adami droit au coeur »
Retraite:plafonnement du minimum contributif

  • Audiovisuel

Doublage : extension de la nouvelle DAD-R

  • Juridique

lmplications pratîques de la réglementation sur la rémunération des agents artistiques

  • Carnet

Nos peines
Claude Vinci

Serge Frédéric